Coopération internationale réussite contre des cyber-criminels

Le FBI et la police Estonienne ont fait tomber un réseau de botnets comprenant plus de 4 millions d’ordinateurs infectés dans une opération baptisée « Ghostclick ». Le FBI a perquisitionné deux centres de données à New York et à Chicago qui avaient une infrastructure de commandement et de contrôle comprenant plus de 100 serveurs. Dans le…

Le FBI et la police Estonienne ont fait tomber un réseau de botnets comprenant plus de 4 millions d’ordinateurs infectés dans une opération baptisée « Ghostclick ».

Le FBI a perquisitionné deux centres de données à New York et à Chicago qui avaient une infrastructure de commandement et de contrôle comprenant plus de 100 serveurs. Dans le même temps la police estonienne a arrêté six cyber-criminels présumés en Estonie. Les Etats-Unis cherchent à les extrader.

Le groupe de cybercriminel utilisait un Malware de type DNSChanger et manipulait les annonces de publicité sur Internet en générant des profits d’au moins 14 millions de Dollars. Dans certains cas, le malware a eu l’effet supplémentaire d’empêcher la mise à jour des Anti-virus et Systèmes d’Exploitation des machines infectées.

Le FBI a déclaré qu’ils étaient organisés et fonctionnaient comme une entreprise traditionnelle mais en profitant illégalement des bienfaits du Malware. Ils contrôlaient à chaque étape, de l’infection par cheval de Troie jusqu’à la monétisation des machines zombies. Leur base était en Estonie où une société de Droit légal, appelé « Rove Digital », supervisait le tout.

On retrouve ici un bel exemple de coopération internationale dans la lutte contre la cyber-criminalité.

React