Articles

Les Malnets ont augmenté de 240% en 2011

En 2011, l’évolution la plus significative dans le paysage des menaces a été, selon Blue Coat Systems, l’utilisation des réseaux malveillants ou « malnets » permettant de lancer des attaques très dynamiques.

Ces infrastructures complexes, qui survivent aux contre-attaques, ont augmenté de 240 % dans le nombre de sites malveillants au cours de l’année dernière et sont attendues comme sources des deux tiers des attaques en 2012.

Les malnets sont des infrastructures réseaux construites, gérées et entretenues par les cybercriminels dans le but de lancer une série d’attaques contre les utilisateurs non-avertis sur de longues périodes de temps. La finalité typique est de voler des informations personnelles ou d’intégrer les utilisateurs finaux dans des réseaux de botnets.

Selon Chris Larsen, chercheur chez Blue Coat Systems « la facilité de l’achat, de la personnalisation et du déploiement des kits de logiciels malveillants couplés avec une rotation plus rapide des noms de domaines, ont conduit à cette augmentation […] En moyenne, les entreprises font face à 5000 menaces par mois ».